Polissage :

Après avoir décontaminé votre voiture et ainsi enlevé les contaminants présents à la surface de votre verni, vous remarquerez qu’il reste des défauts. Ceux-ci sont présents dans la surface du verni et ne peuvent être enlevé par une clay qui n’agit qu’en surface. Il s’agit de traces de pluie acide, de taches, de rayures, d’oxydation et de tourbillons. Pour les enlever, il faut utiliser un polish. Il en existe de deux types : ceux avec des remplisseurs qui vont combler les défauts et remettre ainsi la surface à niveau et ceux avec des abrasifs qui vont décaper une fine couche de verni afin d’égaliser la surface du verni.

 

Lustrage :

 

Cette étape de préparation ne corrige pas de défaut et ne protège pas votre peinture. Elle consiste à nourrir la peinture et à lui donner de l’éclat. Elle ne doit pas être négligé et intervient après le polissage et avant la passage d’une cire. La peinture et le verni contiennent des huiles qui diminuent avec le temps. La préparation consiste a remplacer les huiles perdues afin de nourrir en profondeur votre surface et la préparer pour la pose de la protection. Pour cette étape on utilise généralement un glaze.